Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DIX GRANDS VINS DE BORDEAUX BIO & BIODYNAMIE DEGUSTES A L'INSTITUT (ISVV)

DIX GRANDS VINS DE BORDEAUX BIO & BIODYNAMIE DEGUSTES A L'INSTITUT (ISVV)

(Pour trouver la fenêtre d'abonnement au blog, sur tablette ou smartphone ou laisser un
commentaire, aller à la fin d'un article)

Dans un billet précédent, je posais la question  «Pourquoi le vin Bio (1) peut-il présenter une qualité supérieure au même vin élaboré en culture conventionnelle ?».
Pour comprendre cette réalité, il faut lire « Approche scientifique de la culture biologique » (2)
et écouter les vignerons Bio évoquer le comportement de leurs vignes ainsi que les modes spécifiques de vinification et d’élevage de leur vin.
L’empirisme vigneron Bio se nourrit de pratiques et d’observations qui remontent à plus de deux décennies de certification Bio.
Ainsi, est-il démontré que :
-Les vignes poussent mieux (moins de dégénérescence et de mortalité) et produisent moins (vendanges vertes non nécessaires, une pratique contre nature).
-La maturité des raisins est plus précoce (jusqu’à 15 j !),
-Les raisins sont naturellement plus riches en acidité, gage d’équilibre compte tenu des degrés alcooliques en hausse et d’un meilleur potentiel de vieillissement du vin
; plus riches en fruit, en polyphénols (tanins) et en substances bioactives (Oméga 3).
-Le vin présente une plus grande pureté aromatique attribuée, en particulier, à l’absence totale de résidus de pesticides, surtout ceux à base de chlore. « Le pire étant une vendange atteinte de pourriture grise, avec des résidus de pesticides » (3) à cause de la production de molécules déviantes
-Le vin est plus authentique, plus proche de son terroir et de son millésime, du fait d'un interventionnisme à minima dans les chais ; notamment  pour les vins en Biodynamie (Demeter, Nature et Progrès, Biodyvin) dont les cahiers des charges sont plus restrictifs vis à vis des procédés physiques et des intrants autorisés.
Ajoutons que dans les vins Bio, on ne rencontre que très rarement le maquillage par l’excès de bois de chêne ou la sensation désagréable, discordante, d’un ajout de copeaux.
En résumé, on conçoit que la vigne, dans un sol vivant et détoxiqué, puisse trouver un équilibre physiologique plus naturel, avec une nourriture minérale plus large et équilibrée. La plante autonome, en harmonie avec la nature, transfère au raisin puis au vin, ce surplus d’âme, de vérité, de naturalité, propre à nous émouvoir.
C’est bien cette pureté, cette complexité sinon cette finesse que les amateurs éclairés recherchent dans les meilleurs vins Bio.

(1) Pour être certifié en BIODYNAMIE (Biodyvin, Demeter, Nature & Progrès) le vigneron doit au préalable être certifié BIO
(2) « Agriculture biologique, une approche scientifique » de Christian de Carné-Carnavalet, ingénieur conseil en AB, préface de Claude et Lydia
Bourguignon, Editions France Agricole, (472 p.) 2011.
(3) Arnaud Immélé oenologue-consultant alsacien

Le 13 février, j’ai eu le privilège de faire un exposé sur les dangers des pesticides et d’offrir à déguster dix vins Bio à 70 professionnels et grands amateurs, titulaires du DUAD (4), dans la grande salle de dégustation de l’Institut Supérieur de la Vigne et du Vin (ISVV) à Villenave d’Ornon en Gironde.
Les vignerons ont accepté d’y participer et de témoigner de leur expérience pour évoquer, chacun à sa manière, pourquoi leur vin Bio est meilleur que s’il ne l’était pas.
Je livre un passage de la lettre de remerciements que, Philippe Serouil, le Président de l’Association des anciens du DUAD, a bien voulu m’adresser «
La mise en garde du médecin fait froid dans le dos mais donne une dimension supplémentaire au viticulteur responsable. On comprend ainsi la nécessité de mieux vivre en cohérence avec la Nature et ce besoin irrépressible de certains producteurs à entrer dans un cercle vertueux où la dimension humaine est toujours respectée. Les vins que tu nous as rassemblés pour cette soirée étaient tous d’une exceptionnelle qualité mettant parfaitement en valeur leurs terroirs et exprimant des personnalités différentes mais toujours dans la fraicheur et l’élégance* » (voir ci-dessous les notes de dégustation et les prix de ces dix vins avec un lien pour accéder au site de chaque cru (clic sur le nom)
Pour marquer cet évènement, Régis Deltil, titulaire du DUAD, négociant en vin (groupe Passion-Vin avec Vinimarché à Pessac et Latitude20, la cave de la Cité du Vin à Bordeaux), a eu l’idée de proposer, en promotion, un coffret bois découverte (Les Vignerons dans la Lune) de six vins de la sélection (les millésimes ont pu être modifiés selon les stocks)
1 b Château de Bellevue 2015 Sauvignon Gris Bordeaux Blanc (sec) Bio
1 b. Château de Bellevue 2004 Lussac Saint Emilion Bin 
1 b. Château Roland la Garde 2011 Blaye-Côtes de Bordeaux Biodynamie
1 b. Château Maison Blanche 2009 Montagne Saint Emilion Biodynamie
1 b. Château La Grave Figeac 2010 Saint Emilion Grand Cru Bio
1 b. Château Mémoires 2013 Cadillac (liquoreux) Bio

(4) Diplôme Universitaire d’Aptitude à la Dégustation des vins.

 

LA DEGUSTATION

Château De BELLEVUE BIO
André Chatenoud, 33570 Lussac
A C Bordeaux
1,4 ha, argilo-calcaire, 100% Sauvignon Gris
2015
Couleur jaune pâle, brillante. Parfum très subtil : poire, agrumes (ananas, citron…), fruit de la passion, tilleul avec note mentholée. L’attaque ample et pleine se développe sur une matière fondue, suave et soutenue par une bonne acidité. La flaveur persistante ne laisse pas l’impression d’un cépage bordelais…et pourtant. Belle bouteille à déguster d’ici 2 à 4 ans.

12 € TTC (prix indicatif détail)

Château ROLAND LA GARDE BIODYNAMIE
AC Blaye-Côtes de Bordeaux

Bruno et Guillaume Martin à 33390 Saint Seurin de Cursac
30 ha, terroir argilo-calcaire, 80% Merlot, 20% Cabernet Franc
2014
Couleur d’encre. Grande pureté aromatique : petits fruits rouges, notes de confit et de vanille. Puissance, équilibre et rectitude dominent un vin encore immature. Des tannins encore fermes et racés accompagnent longuement le vin. Un grand vin en devenir. A déguster de 2022 à 2030.
16 € TTC

Château LE PUY BIODYNAMIE
A C Francs – Côtes de Bordeaux
Pascal & Jean Pierre Amoreau, 33570 Saint-Cibard
50 ha, argilo-calcaire, 85% Merlot, 6% Cabernet Sauvignon, 7% Cabernet Franc, 1% Malbec, 1% Carmenère

2011 Cuvée Barthelemy issu de la parcelle « Les Rocs », 85 % Merlot, 15% Cabernet Franc – 24 mois de fût – sans soufre ajouté.
Robe aux contours purpurins, brillante. On relève au nez des effluves divers : fruits rouges (cerise griotte), réglisse, fumé…La bouche à la fois tendue et aérienne s’étale sur des tannins très fins. Belle persistance fraîche et longue. Pour ma part on est loin de Bordeaux…et pourtant. Grand Vin à déguster de 2020 à 2030.
90 € TTC

Château LA GRAVE FIGEAC BIO
A C Saint Emilion Grand Cru
Caroline & Laurent Clauzel, 33 330 Saint Emilion (en face de Ch. Cheval-Blanc au lieu-dit « Cheval-Blanc »).
6,5 ha, sablo-argileux, 65% Merlot, 35% Cabernet Franc
2011
Couleur soutenue. Arômes très complexes de fruits noirs avec des notes empyreumatiques (café, cacao…), de cuir, de réglisse…L’attaque est ample, pleine, longue se prolonge sur un tapis de tannins encore fermes, au grain très fin. Grande pureté et droiture. La persistance est remarquable. Une grande bouteille à déguster de 2019 à 2035
26 € TTC

Château GRAND CORBIN DESPAGNE BIO (en conversion Biodynamie)
A C Saint Emilion Grand Cru Classé
François Despagne, 33 330 Saint Emilion
26 ha, argilo-siliceux, 75% Merlot, 24% Cabernet Franc, 1% Cabernet Sauvignon.
2011

Couleur profonde. Après un premier nez réservé émerge un parfum subtil de cassis, de violette, d’épices, de truffe… La bouche est riche, dense, puissante, ferme avec un bel équilibre. Elle se répand sur un tapis de tannins nobles, parfaitement mûrs, veloutés. Le bois est parfaitement dosé. Grand vin de garde. A déguster de 2020 à 2035.
35 € TTC

Château de LA VIEILLE CHAPELLE BIO
AC Bordeaux Supérieur,
Frédéric Mallier à 33240 Lugon et l’Ile du Carney

7 ha, terroir argilo-limoneux, 80% Merlot, 20% Cabernet Franc
2010 Cuvée Les Merlots de Baudet 100% Merlot, vignes plantées en 1940 par Monsieur Baudet.

Robe dense. Nez très expressif : un concentré de fruits rouges avec des notes de confit, cacao, réglisse, épices... Forte corpulence en bouche, beaucoup de saveurs équilibrées ; tout est contenu. Peynaud disait « le goût du vin est la somme de ses goûts, aucun ne doit dominer ». Belle longueur, sans sur-maturité. De l’avenir. Grand vin à déguster à partir de 2019.
15 € TTC

Château De BELLEVUE BIO
André Chatenoud, 33570 Lussac
12 ha, argilo-calcaire, 85% Merlot, 15% Cabernet Franc
2009
Couleur profonde. Premier nez fermé, à l’aération on note des arômes purs de petits fruits rouges et finement mentholés. En bouche cette sensation de fraîcheur renforce le fruit qui rejoint un tannin au grains fin qui persiste longuement. Grand vin de garde, à déguster d’ici 2030. Les 2004 commence juste à se déguster !

12 € TTC

Château MOULIN PEY LABRIE BIODYNAMIE
A C Canon Fronsac
Bénédicte & Grégoire Hubeau, 33126 Fronsac
7 ha, terroir argilo-calcaire, 95% Merlot, 5% Malbec
2009
Robe noire, sans signe extérieur de vieillissement. Arômes de petits fruits rouges et noirs, notes poivrées, de confit (orange), brûlé, cuit, café, à la limite du sur-mûri. La bouche riche, ronde, gourmande se répand durablement sur les papilles. Les tannins suaves imprégnés de tous ces effluves offrent une flaveur persistante. Un grand vin à déguster d’ici 5 à 10 ans.
30 € TTC

Château MAISON BLANCHE BIODYNAMIE
AC Montagne Saint Emilion
Nicolas Despagne à 33570 Montagne

40 ha, terroir argilo-calcaire, 55% Cabernet Franc, 45% Merlot.
2009
Robe magnifique d’une grande jeunesse. Parfum complexe : fruits frais (par opposition au vin précédent), notes mentholées, épicées… La matière très nourrie affiche la colonne vertébrale du Cabernet-Franc. Aussi ample que vertical, il déroule son tannin ferme, noble et durablement prégnant. Un grand vin en devenir 2020 - 2030

20 € TTC

 

Château MEMOIRES BIO
A C Cadillac
Beate, Elsa & Jean-François Menard, 33490 Saint Maixant
8 ha, sablo-argileux, 80% Sémillon, 15% Muscadelle, 5% Sauvignon
2013
Belle robe, jaune d’or, brillante. Arômes frais et purs - une prouesse car le millésime est mal noté globalement 13/20 pour tous les types de vin – nuances d’abricot, confit, miel. Moyennement riche la bouche affiche un bel équilibre alcool – sucre – acidité. La flaveur finale est longue et aussi pure que le nez. Mémoires est une valeur sûre en liquoreux et produit une cuvée exceptionnelle « Grains d’Or » vieillie 30 mois que je vous invite à découvrir.
11 € TTC

Fin
 

Retour à l'accueil

À propos

Franck Dubourdieu

Œnologue-Consultant, critique indépendant, bloggeur

Commenter cet article