Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le goût et les châteaux classiques

N’y a-t-il pas abus de langage à dire que ma philosophie relève de la « vérité » du goût ? D’un certain goût auquel je m’efforce de rester fidèle depuis 40 ans : le goût classique. C’est du moins la ligne de conduite que je me suis assignée et plus particulièrement depuis que je suis devenu critique indépendant. La liberté d’expression est la condition sine qua non d’un travail cohérent et sérieux. Je m’interdis cependant la critique négative et publie uniquement ce que j’estime intéressant pour l’amateur. Je dois aussi faire remarquer que mon travail de dégustation quasi journalier concerne l’ensemble des producteurs bordelais, des crus les moins connus et néanmoins parfois excellents, aux crus les plus réputés. J’ai depuis toujours inscrit mon goût du vin dans le style classique, notion certes subjective mais qui dans les grandes lignes (du goût et de l’odorat) requiert une certaine objectivité. Il se situe entre deux extrêmes : - D’une part, il rejette les vins insuffisants, industriels, à forts rendements, vins maigres, dilués, pauvres, déséquilibrés, sans fruit, à l’arôme faible, disgracieux ou dévié ; - D’autre part, il fuit l'exagération, l'asphyxiante modernité des vins standards, simples, faciles, racoleurs, parfois surchargés, hyper-extraits, bodybuildés et en général - un malheur n'arrive jamais seul – sur-boisés. Ce sont des vins prêts à plaire pour les néo-consommateurs, des faux grands vins dont l’évolution en bouteille, souvent éphémère, n’est pas en mesure d’exprimer, s’il en est, le potentiel qualitatif (finesse) inféodé au Terroir. Je suis viscéralement opposé à ce style moderne associé à un boisé trop prononcé qui contredit le concept de Terroir. Le goût « classique » honore le juste compromis entre la structure (puissance, concentration...) et le degré optimal de finesse ; un goût qui démontre l'unité dans la pluralité, la synthèse harmonieuse témoignant de la singularité de l'origine sinon de la supériorité du terroir. Je défends ce goût classique, d'une intangible orthodoxie partagée par un grand nombre d'amateurs et de professionnels. Si le goût est personnel on se rend compte que le « bon goût » est consensuel. La permanence génétique de ce goût (la stabilité anatomo-physiologique de l'appareil gustatif de génération en génération), son historicité (les grandes bouteilles, vieilles, certaines de plus d’un siècle) ainsi que sa confrontation (l'acquis), en Europe sinon en France, avec la plus haute gastronomie et les vins les plus fins, lui confèrent une autorité indiscutable.! Tout en professant ce goût classique, en le partageant (souvent), je ne prétends pas détenir le monopole de la connaissance dans ce domaine. Chacun est l'apprenti et le maître de son propre goût en le mesurant, en le comparant avec celui d'autrui.

CRUS CLASSES ET ASSIMILES ROUGES

GOÛT CLASSIQUE

SAINT-EMILION
Ausone
Cheval Blanc
Canon
Clos Fourtet
Figeac
Beau-Séjour-Bécot
Bel-Air Monange
La Gaffelière
Trottevieille

Balestard la Tonnelle
Cadet-Bon
Cap de Mourlin
Chauvin
Clos des Jacobins
Clos Saint Martin
Corbin
Corbin-Michotte
Couvent des Jacobins
Côte de Baleau
Croque-Michotte (Bio)
Dassault
De Ferrand
De Pressac
Faurie de Souchard
Fonroque (Biodynamie*)
Grand Corbin-Despagne (Bio)
Grand-Mayne
Grand-Pontet
Guadet (Biodynamie)
Haut-Sarpe
La Clotte
La Marzelle
La Serre
La Tour du Pin Figeac (Giraud-Belivier)
Laniote
Laroque
Laroze
Le Prieuré
Les Grandes Murailles
Moulin du Cadet
Petit Faurie de Soutard
Ripeau
Saint-Georges-Côte-Pavie
Villemaurine
Yon-Figeac
La Grave-Figeac (Bio)
Maison-Blanche AOC Montagne Saint Emilion (Biodynamie)
*pour être certifié en Biodynamie il faut l'être déjà en Bio

Seconds vins
Croix Canon
La Chapelle d'Ausone
Petit Cheval
Petit-Figeac

POMEROL
Bellegrave (Bio)
Bourgneuf
Certan de May
Clos du Clocher
Clos René
Feytit-Clinet
Gazin
Gombaude Guillot (Biodynamie)
Guillot-Clauzel
Hosanna
L’Ecuyer
L’Evangile
La Cabanne
La Croix
La Croix Saint Georges
La Conseillante
La Grave
La Pointe
La Rose Figeac (Biodynamie)
Lafleur
La Fleur-Pétrus
Latour à Pomerol
Le Bon Pasteur
Le Chemin (Bio)
Nénin
Petit Village
Pétrus
Providence
Taillefer
Trotanoy
Vieux-Château Certan

Seconds vins
Blason de l’Evangile
La  Fugue de Nénin
La Gravette de Certan
Les Pensées de Lafleur

PESSAC LEOGNAN
Haut-Brion
La Mission Haut-Brion
Haut-Bailly
Domaine de Chevalier
Bouscaut
Carbonnieux
De Fieuzal
La Tour-Martillac
Olivier
La Louvière
Larrivet Haut-Brion

Seconds vins
La Chapelle de Haut-Brion
Le Clarence de Haut-Brion

SAINT ESTEPHE
Cos d'Estournel
Montrose
Calon-Ségur
Lafon-Rochet
Cos-Labory
Capbern-Gasqueton
Le Crocq
Ségur de Cabanac

Seconds vins
La Dame de Montrose
Les Pagodes de Cos
Marquis de Calon

PAUILLAC
Lafite-Rothschild
Mouton-Rothschild
Pichon-Longueville-Baron
Pichon Longueville Comtesse de Lalande
Duhart-Milon
Grand-Puy-Lacoste
Lynch-Bages
Pontet-Canet (Biodynamie)
Batailley
Clerc Milon
D'Armailhac
Grand-Puy Ducasse
Haut-Bages Libéral
Haut-Batailley
Lynch-Moussas
Fonbadet

Seconds vins
Le Petit Mouton de Mouton Rothschild
Les Carruades de Lafite
Les Hauts de Pontet Canet
Les Tourelles de Longueville
Réserve de la Comtesse

SAINT JULIEN
Ducru-Beaucaillou
Léoville Las Cases
Gruaud Larose
Léoville Barton
Léoville Poyferré
Saint-Pierre
Lagrange
Beychevelle
Clos du Marquis
Croix de Beaucaillou
Gloria
Moulin de la Rose

Seconds vins
La Réserve de Léoville Barton
Le Petit Lion
Lalande Borie

Margaux
Margaux
Palmer (Biodynamie)
Brane-Cantenac
Lascombes
Rauzan-Ségla
Rauzan-Gassies
Cantenac Brown
D'Issan
Desmirail
Durfort-Vivens (Bio)
Ferrière (Bio)
Giscours
Kirwan
Marquis d'Alesme Becker
Prieuré-Lichine
Les Graviers (Biodynamie)

Seconds vins
Alter-Ego
Pavillon Rouge du Château Margaux
Ségla
Baron de Brane

HAUT MEDOC
Belgrave
Cantemerle
De Camensac
La Lagune

MOULIS
Chasse Spleen
Poujeaux

LISTRAC
Clarke

 

Retour à l'accueil

À propos

Franck Dubourdieu

Œnologue-Consultant, critique indépendant, bloggeur